Manuscrits

Nous ne prenons plus de tapuscrits à l’étude pour l’année 2017.  Le travail  prévu court sur l’année, il n’est pas possible d’honorer les engagements en cours et d’accepter d’autres publications, merci de votre compréhension. La situation sera revue début 2018.

Monty-Petons Publications est une maison d’édition associative. Pas de promesses mirobolantes qui ne seront pas tenues, être auteur, c’est avant tout se faire plaisir et se faire découvrir. Le chemin est long et hasardeux, c’est un fait.

La maison n’a pas (encore) les moyens de vous publier sans contrepartie. Néanmoins, elle est à minima.

Le deal ?

Le comité de lecture accepte votre manuscrit. Il n’y a pas de ligne éditoriale. Seul barrage, mais il est ordinaire, la qualité de l’écriture, et le contenu. Un tissu de fautes sera refusé. Un auteur qui ne prend pas soin de ses écrits, ce n’est pas engageant. L’auteur se doit de procéder à un travail et il existe des correcteurs orthographiques qui permettent de présenter un texte propre, même s’il n’est pas parfait.

MPP fait les corrections, la mise en page, la couverture et son illustration, tout le travail que l’on vous demande de faire sur les plateformes d’auto publication. Nous n’amputons pas le manuscrit à la manière d’éditeurs  qui visent au nivellement de la pensée pour entrer dans le cadre stéréotypé de ce qui se vend. Par contre, ce qui est « mauvais » sera étudié ensemble, pour le bien de l’œuvre. Les corrections successivement abusives, si vous travaillez votre manuscrit en cours de publication , seront facturées forfaitairement 150 €.

Le manuscrit est imprimé et relu en format papier pour déceler les dernières coquilles. Croyez-moi, on en retrouve…

Le contrat : 

Il est souple, sans contraintes et d’une durée d’un an renouvelable ou non, vous conservez vos droits ! Il n’y a pas d’interdiction de publier ailleurs si une grosse maison vous repère, c’est le but. Avoir votre livre en main vous ouvre des portes et vous pouvez l’adresser à des éditeurs « pro » si vous le souhaitez. Vous n’êtes plus un auto édité proscrit, car c’est ainsi que sont vus les auteurs… J’ai un jour montré mon roman paru en autoédition à Bernard Pivot. Il a immédiatement regardé d’où il venait et ne l’a pas ouvert. Il me l’a rendu avec cette réflexion « ah, c’est de l’auto édition… »= vous n’existez pas !

Ensuite nous évaluons le prix de vente de l’ouvrage. Il sera dépendant de votre commande. Chez tout imprimeur, vous payez plus cher l’unité que si vous imprimez 30 livres,  50, etc. Le tirage à 100 diminue pas mal le tarif unitaire et MPP a un imprimeur de qualité, c’est précieux !

Vous payez le coût de fabrication du livre, c’est basique !

Pour exemple, un livre au coût de 4 euros en sortie de chez MPP, après maquette et BAT  (50 euros) pourra être fixé  de 6 à 8 euros en prix de vente. C’est l’auteur qui fait la culbute ! Le devis sera soumis à l’auteur au préalable. Cela peut paraître gros comme marge, lorsqu’on double presque, mais n’oubliez pas que si vous voulez déposer votre livre en librairie, il vous en coûtera de 30 à 45 % du prix de vente indiqué…

Il reste la distribution. Elle vous appartient. Je vous suggère de faire les salons et les médiathèques, c’est enrichissant du point de vue des contacts, vous conservez votre marge maximale et, vous l’aurez constaté, le partage sur les réseaux sociaux a des résultats plus qu’anecdotiques, à moins d’être un (e) communiquant (e) performant (e) ? Vos livres, selon le format, s’il est standard, seront toutefois, si vous le souhaitez,  mis en ligne sur amazon.fr,  chapitre.com, decitre.com, fnac.com et cultura.com. avec une marge inférieure, les opérateurs en question prenant leur part.

MPP investit dans 10 de vos ouvrages par tirage à 100. Vos livres seront bien évidemment sur chaque salon auquel participera MPP. La marge reversée à l’auteur sera identique à celle prévue au contrat pour la diffusion sur les librairies internet : amazon.fr, decitre.com, chapitre.com, fnac.com et cultura.com.

Vous savez l’essentiel, il vous reste à savoir si vous êtes en mesure, par votre réseau ou votre engagement, de vous vendre. À défaut, n’oubliez pas les cadeaux pour les fêtes, pff…, mais il faut une grande famille !

N’hésitez pas à poser vos questions par mail, vous trouverez les coordonnées dans l’onglet correspondant.

Merci de votre attention !

Ève Zibelyne, présidente de Monty-Petons Publications.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s