Printemps des poètes 19 mars

Printemps 2017

Dernière journée du Printemps des poètes à Cormery au Logis Boyer avec de nouveaux artistes qui nous rejoignent !

Eboka, Ozépine, Philippe Geay,  Michel Hallet, Jean-Louis Maître, Françoise Ribera, Nadine Jussic, Zurg Yopo et Poc de Poezyk et La meute Slam 37,  Francis Belliard,  Stéphan Mary Slam Le zèbre, Agathe C, Julie Nuahj, Sabine Touchard-Olhats, Sébastien Touchard,  Monique Gauthé-Couval,  Zibelyne, et en expo Jeannine Tommé, Jocelyne Hue-Jupin, Joël François dit Franek, Claude Ledron, Dieudonné Zélé, Arkoub Youcef, Marcel Faure, Jacky Lorette, Jacqueline Pinau, Yasmina… et la présence attendue d’auteurs amis autour de la table des festivités, au repas des artistes qui parfumera la salle de saveurs.

De la poésie, l’Afrique au son d’Eboka, aux couleurs des photographies de Philippe Geay, au son des écrits des poètes absents et des présents qui les liront, aux élans des chansons, aux lumières des toiles,  venez prendre place dans la grande aventure des relations humaines !

Regardez les vidéos (en bandeau) sur le blog, et donnez-vous envie…

 

L’Afrique, Zib

Les Cormeriades Rencontres artistiques

Les 23, 24 et 25 juin 2017, du vendredi 18 h au dimanche soir, le cloître de l’abbaye de Cormery accueillera la seconde édition des Rencontres artistiques organisées par Monty-Petons Publications.

Scène ouverte à toutes les disciplines artistiques, exposition libre de redevance pour les artistes et créateurs, et entrée libre.

Remise du Prix GonZib ST Broc 2017 (en compétition ouverte jusqu’au 31 décembre 2016, voir l’onglet Concours)

Des rendez-vous : 23 juin vers 22 h, spectacle au chapeau au cloître.

24 juin au cinéma Palace : 20 h 30, représentation théâtrale avec la Cie Monty-Petons

25 juin au cinéma Palace : 15 h, seconde représentation.

Les autres rendez-vous se caleront au fil des contacts. Slameurs, poètes, créateurs, musiciens, chanteurs, peintres, et autres artistes, vous êtes invités à vous faire connaître afin d’établir non pas un planning, mais le dessin de la manifestation selon votre créneau de présence, merci.

Rencontres Artistiques du 18 juin en photos !

Recherche Artistes

Les Monty-Petons vous lancent une invitation à participer aux RENCONTRES ARTISTIQUES des 18 et 19 juin au cloître de l’abbaye de Cormery-37.

Contactez-nous, le principe est de participer librement et pour vous, de vendre vos œuvres à votre profit. Osez, partagez, faites tourner l’info, merci !

Rencontres artistiques

Rencontres artistiques à l’abbaye de Cormery et remise du Prix GonZib ST Broc les 18 et 19 juin

Dans le fil du Printemps des poètes organisé en mars avec son Prix GonZib ST Broc, Monty-Petons Publications annonce en juin la remise du livre réalisé à cette occasion, et l’invitation de tous les protagonistes de l’édition de ce Printemps.
L’installation de l’exposition de poèmes et de peintures se fera à nouveau, dans un lieu agrandi, la salle du Logis Boyer en cas de mauvais temps, et le cloître de l’abbaye en cas de beau temps. Entrée libre.
 
18 juin : scène ouverte de rencontres picturales, théâtrales, musicales et poétiques, pique-nique ouvert à tous et soirée amicale, tous deux sur le principe du panier apporté. L’apéro et le café seront offerts, ainsi que la pitance pour celles et ceux venus de loin.
Invitation est faite largement ; peintres, musiciens et poètes sont invités à dresser librement chevalets, pupitres ou carnets sur la pelouse pour interpréter ce week-end chacun à sa manière (adultes et enfants). Merci de contacter Zibelyne sur montypetons.publications@gmail.com pour plus de détails.
 
19 juin : 11 h 30, remise officielle du Prix GonZib ST Broc, apéritif offert en musique, pique-nique, joutes poétiques, exposition et poursuite des productions artistiques.

L’association Monty-Petons Publications participe le 21 juin dès 16 h 30 à la fête de la musique à Cormery, avec un stand à destination des enfants. Les personnes qui le souhaitent peuvent nous rejoindre pour tenir la pêche à la ligne et les jeux, prendre des photos, participer à l’animation de cette soirée organisée par la municipalité avec quelques associations et commerçants de Cormery !

Des artistes présents au Printemps de poètes chanteront à cette occasion, venez les rejoindre ?

PS : l’asso n’a plus de barnums, emportés par un fâcheux coup de vent. Si vous en avez un qui ne sert plus, un solide et pas trop cher… merci de nous contacter.

Prix GonZib ST Broc, les résultats !

Les résultats attendus !

Ont été nominés, pour le prix d’illustration : Sabine Touchard-Olhats pour son illustration en noir et blanc qui laisse dériver l’imagination !

Veigné 123ST Vu Zib

227 Sabine

Sabine Touchard-Olhats

 

Jacques Lagrois

Jacques Lagrois

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour le concours de nouvelles poétiques sur le Val de l’Indre, c’est Jacques Lagrois, dit « Java » qui est nommé, avec « Les géraniums fleurissent en hiver »!

Une sélection objective d’un comité de lecture que je remercie pour son travail. Je n’y ai évidemment pas participé, dans un souci de respect et d’équité. Tous les auteurs sont de fabuleux promeneurs de mots, vous aurez le plaisir de les découvrir pour la sortie du livre, le 19 juin, à l’occasion de « L’été des poètes », une nouvelle rencontre qui sera riche de l’exposition, mais aussi de chansons et d’un pique-nique où chaque visiteur pourra apporter panier, textes et victuailles pour un déjeuner amical pris en commun.

Je le précise, car ce qui me paraît naturel ne le serait pas pour tout le monde, chez les Monty-Petons, les portes ne se ferment pas, c’est dire si chacun peut venir, poètes venez avec vos poèmes, chansonniers avec vos chansons, venez avec votre bonne humeur. Ce regroupement se veut convivial et en amont de la date du 19, dès le vendredi 17 au soir, venez planter la tente pour partager ce week-end entre amis, plus il y aura de beau monde, plus nous serons joyeux, qu’on se le dise !

 

J’y reviendrai, car il reste de l’ouvrage, l’après… , je remercie tous les participants à cette première édition du Printemps des poètes à Cormery, auteurs, poètes, illustrateurs et visiteurs venus rencontrer les artistes.

Prochain article à venir, plus détaillé, pour l’heure, je sais que vous attendez les noms !

 

 

 

Le Printemps continue joyeux

Bel après-midi ce samedi 12 mars au Logis Boyer à Cormery. Les bourdons vaquaient à leurs occupations printanières, enfin, et les visiteurs  ont suivi, inspirés par la douceur de l’air et le soleil. Café et gâteau au chocolat, celui apporté par Julie Aline qui a fait pleurer l’amie Christelle d’émotion, wouah ! De nouveaux poèmes exposés avec l’arrivée  de textes de Geoffroy Gourdet et de Jacky Lorette, le Printemps se partage sans retenue !

Des voix amies se sont prêté au jeu des lectures pour le plaisir de chacun, Marie-France, Béatrice et Jacques, merci d’avoir d’avoir fait vivre les poèmes des auteurs qui n’ont pu se déplacer, et d’avoir soutenu les auteurs présents.

A demain pour une autre belle journée, avec la présence d’Anna Logon, Agathe C, Julie Aline, Philippe Martinet, Monique Gauthé-Couval, Ève Zibelyne et qui sait encore…

?

Le deuxième jour de Printemps en photos

Migrants…

La toile du jour, 80 x 80, pour ce : « Migrants : le vert est dans le fruit », en réponse à un ami qui m’a demandé d’écrire sur cet enfant, échoué sur la plage. Je ne l’ai pas voulu, préférant prendre le pinceau, et parce que cette photo, diffusée à gogo par les médias pour se faire de l’argent sur l’émotion, ne représente pas plus, ni moins pour moi que l’odeur de la putréfaction des cadavres entassés dans les camions… par exemple.

Je ne cautionne pas la fibre sensible qui se réveille pour un bébé et qui se détourne pour un enfant guerrier de 10 ans ou pour un adulte. Notez aussi que je ne cautionne pas ces migrations, fruit des guerres entretenues par les pays occidentaux, dont la France avec Dassault aux commandes, la légion d’honneur accrochée au veston. Il est nécessaire d’y faire face, mais pas à la française, accueillant sans donner le droit au travail, vaste hypocrisie qui fait se dresser les uns contre les autres les natifs et donne du grain à moudre aux extrêmes.

Flûte, je ne voulais pas écrire sur le sujet… ! Donc, le vert est dans le fruit ! Vert pour l’espoir, il en faut, et si nous devons ouvrir nos portes, que ce soit en toute égalité, avec le droit au travail et à la dignité, et non pour grossir le flot de celles et ceux qui se tourneront vers les sirènes du communautarisme, faute d’avoir trouvé mieux…

Zibelyne

Migrants. Le vert est dans le fruit..