2015 en révision

Les lutins statisticiens de WordPress.com ont préparé le rapport annuel 2015 de ce blog.

En voici un extrait :

Un tramway de San Francisco peut contenir 60 personnes. Ce blog a été visité 2 200 fois en 2015. S’il était un de ces tramways, il aurait dû faire à peu près 37 voyages pour transporter tout le monde.

Cliquez ici pour voir le rapport complet.

Publicités

Atelier d’écriture du 15 décembre 2015

Quelques extraits…

1) Faites l’inventaire de votre sac ou de vos poches. Reprenez chaque mot en lui donnant du relief ; description, circonstances afférentes, affect…

Jacques

Mes poches de pantalon sont profondes et bien garnies, et j’en ai deux, sacré bon Dieu !

Dans celle de gauche, mes petits trésors dorment en paix. Ils sont peu sollicités, mais ils sont précieux et affutés, toujours là, prêts à l’emploi. Le couteau est mon préféré. Il tranche le saucisson, prépare le sandwich ou taille le bâton. Le bout de ficelle qui l’accompagne a aussi son utilité, je l’ai lu dans « Le petit futé », bien que je ne l’aie encore jamais employé.

Dans ma poche de droite, j’enfouis le tout-venant, des clés le plus souvent et un mouchoir évidement, mais aussi ce petit carnet où je note quelques pensées, de peur de les oublier. Tiens, voilà, j’ai perdu le fil… Je parlais de quoi, au juste ?

2) Publicités médiévales : créez des spots publicitaires à partir d’objets ou de concepts d’antan à l’aide des exemples cités, ou de vos propres idées.

 

Marie-France

  • Messieurs, l’indispensable est arrivé ! Plus besoin de vous tourmenter pour corriger votre femme. Le rouet automatique le fera pour vous !
  • La dernière invention de l’éminent professeur Jacquouille ! Une pure merveille. « La machine à écarteler les jambes ! »
  • À vos fourneaux, Mesdames, bientôt vous ne pourrez plus vous en passer ! De quoi ? De quoi ? Mais de la bassine à culiner de chez Seb, bien sûr !
  • Plus de maux de tête, quand vous aurez lu le petit manuel du décapité, vous en serez persuadé, ma foué

Les autres idées émises seront reprises et développées lors du prochain atelier !

3) La mère Noël a emballé par erreur la culotte du père Noël. Décrivez la scène sous forme de conte en employant, soit le dialogue, soit la description en vous mettant dans la peau de Rudolphe.

Zib

C’est la veillée de Noël. Le ciel est clair. Les étoiles scintillent pour illuminer la cime des sapins blancs de neige. Chez le père Noël, c’est l’effervescence. Les lutins ont travaillé d’arrache-grelot. Tous les paquets sont emballés. La mère Noël a mis toute son ardeur à la tâche, oubliant même de dîner. La pendule sonne les heures. Le père Noël s’apprête à effectuer sa troisième tournée. Elle sera longue, mais il a fait une courte sieste.

— Mais, que lui arrive-t-il ? se demandent les rennes. Il court comme une toupie folle, soulevant toutes les portes, tous les jouets.

— Ma culotte ? Mère Noël, qu’as-tu fait de ma culotte ?

J’en reste ébahi. Sa culotte ! Moi, Rudolphe, je sais bien que, sans elle, la tournée ne se fera pas. Cette culotte est magique. Elle permet de filer dans le vent, de traverser les nuages, de braver les tempêtes !

— Ta culotte ? Oh ! Suis-je étourdie, j’ai cru que c’était un tablier, je l’ai emballée et les lutins l’ont livrée ?

Tonnerre frappe des sabots. Éclair fait vibrer le sol. Fringant fait une ruade.

— Calmez-vous, les amis. Avec mon nez rouge, je vais éclairer le ciel et les cheminées, nous allons la retrouver !

— Tu parles ! Voilà ce qui arrive lorsque l’on délocalise ! Les lutins sous-traitants n’y connaissent rien – répond Furie.

— Oui, et si les enfants n’étaient pas si exigeants, la tournée serait déjà terminée – réplique Danseur en gambadant.

— C’est bien vrai ! Volons, les amis, volons ! Nous sauverons Noël et sa culotte, foi de Rudolphe !

Et tous partirent à travers les nuages, furetant sur les toits, reniflant les fumées pour débusquer le fumet de la culotte du père Noël. Car les rennes sont comme les chiens, ils ont le nez fort fin.

C’est vers deux heures du matin que Comète, en renne avisé, détecta par un conduit froid l’odeur familière. J’en fus fort aise, et, de mon nez lumineux, j’éclairai, du haut du toit, le paquet convoité. Ni une, ni deux, Cupidon, d’un coup de sabot, était entré et avait encorné le joli petit cadeau. Ce qu’il ne vit pas tout de suite, c’est un petit garçon blotti sous l’escalier.

— Tu voles les cadeaux ? Mais, les rennes ne sont pas des voleurs ?

Surpris, Cupidon faillit lâcher l’objet du délit. Si Tornade avait été à sa place, le petit n’aurait rien pu voir, tellement il était rapide. Il fallait aviser.

— Je suis Cupidon, et je ne vole pas. Je vais te confier un secret. Regarde.

Et, délicatement, de ses bois, il ouvrit le carton. En jaillit la culotte magique, rouge, immense, brillante et magnifique.

— Bonjour, petit, je suis la culotte du père Noël, et la mère Noël m’a empaquetée, tellement elle était fatiguée. Tiens, voilà pour toi, et, joyeux Noël !

La culotte retourna ses poches, faisant choir un petit paquet. Cupidon déposa une langue humide sur la joue de l’enfant, enchanté, et nous repartîmes à travers les cieux étoilés jusqu’au pôle Nord, où le père Noël grelottait.

Cette nuit-là, il avait écrit à tous les enfants, leur expliquant qu’être sage, c’est ne pas être trop gourmand et que, dorénavant, un cadeau chacun serait bien suffisant. Les lutins sous-traitants se reposèrent et la mère Noël prit le temps de dîner. Le petit garçon raconta son histoire, montrant son cadeau, une image de Noël où il figurait, entouré de neuf rennes et d’une culotte, démesurée.

Marché de Noël de Loches le 20 décembre 2015

Une affluence record par une belle journée ensoleillée et une ambiance tonique vivifiante ! Superbe organisation, ce marché est festif à souhait, nous en avons eu plein les mirettes. Des déambulations colorées et riches, musicales avec la Banda Jul qui nous a ravi et fait balancer en rythme, comme d’autres lutins colorés, le père Noël, et un loup ! Jacques le loup n’était pas au programme, mais il avait fait son show la veille, alors il a continué et a surpris plus d’un enfant à lire et à câliner ceux qui ont bravé leurs craintes.

On ne peut pas dire que Jacques et moi avons rempli la caisse, mais nous avons ri et fait partager bonbons et sourires de bon cœur. Cette belle journée s’est terminée tardivement, avec un dîner entre famille et amis pour terminer ce week-end chargé, en beauté !

 

Spectacle de Noël de la Compagnie Monty-Petons à Truyes le 19 décembre 2015

Un pari réussi, après deux mois de répétitions ! Il n’y a rien de tel que la communication, il a suffi d’une conversation avec Monsieur le Maire de Truyes, lors du marché d’automne de Courçay, le 11 octobre, pour décider ensemble de cette aventure. L’écriture, tout d’abord, et la mise en scène de deux saynètes et d’un conte, « L’ogre bleu », déjà rédigé.

Tiffany, Cécile et Jacques ont joué « La cochonne, le miroir et le loup », puis « Le père Noël est en retard », avec le concours de Béatrice et Jacques, attelés au traîneau en beaux et joyeux rennes. Marie-France et Pauline ont aidé les rennes au vin chaud et au chocolat, offert aux enfants, après qu’ils ont vidé le traîneau de toutes ses peluches en une ruée magnifique…

Pour moi, ce fut un vrai bonheur d’entendre les petits réclamer Mistigri, d’identifier la Cochonne et de noter les rires sur les saynètes.

Je remercie le public qui a rempli les gradins au-delà de nos espérances, la troupe, la municipalité de Truyes et les amis bénévoles !

Écriture et mise en scène : Ève Zibelyne

Prix GonZib ST Broc et printemps des poètes du 5 au 20 mars 2016

 

Monty-Petons Publications organise le Printemps des poètes à Cormery, 37320, du 5 au 20 mars 2016.
Logis Boyer. Cormery Prix GonZib ST Broc

Logis Boyer. Cormery
Prix GonZib ST Broc

Poètes et exposition Printemps des poètes 2016 à Cormery : 
J’invite les poètes intéressés à nous contacter par mail. Une exposition sera installée en extérieur et en intérieur et les poètes retenus invités à présenter leurs ouvrages de poésie, et rien d’autre,  (ce n’est pas un salon du livre) les 13 et 20 mars, temps forts de la manifestation.
Le Printemps des poètes a validé l’événement, et le clin d’œil du prix GonZib ST Broc qui sera décerné le 20 mars.
La trame du programme est ci-dessous, il s’affinera au fil des jours et des auteurs qui se manifesteront. Le premier week-end des 5 et 6 mars est encore vierge d’animations, du fait du froid qui risque de régner encore dans les vieilles pierres de l’abbaye, mais s’il y a des volontaires peu frileux… ? Poètes et déclamateurs, c’est à vous de parler !
 http://www.printempsdespoetes.com/
montypetonspublications.wordpress.com
Contact : Ève Zibelyne
montypetons.publications@gmail.com
Règlement du concours 
 (Un livre sera remis à chaque participant sélectionné)

Prix GonZib ST Broc  2016

Monty-Petons Publications organise le premier Salon des poètes à Cormery – 37, dans le cadre magnifique de l’abbaye, au logis Boyer.

À cette occasion, les Monty-Petons ouvrent le bal par un concours de nouvelles poétiques en format court, illustrées, sur le thème « Val de l’Indre ». Sa dénomination, Prix GonZib ST Broc, est une boutade, ou comment être sérieux sans se prendre au sérieux.

Auteurs : les textes devront comprendre entre 7000 et 18 000 signes espaces compris et situer un endroit du Val de l’Indre. Ils devront être rédigés en Garamond taille 14, et interlignes 1,5.Les textes doivent être corrigés, même s’il reste quelques fautes. Dans le cas contraire, le tapuscrit ne sera pas étudié.

Le champ des possibles est large, et l’imaginaire peut s’y faire une belle place pour ne pas tomber dans le piège du descriptif. Histoire locale, sorcellerie, érotique, argot des campagnes, lieux mythiques ou lieux d’abandon, laissez s’exprimer la poésie dans votre prose. L’insertion d’un poème est autorisée dans un maximum de 6 vers pour celles et ceux qui ne peuvent y résister.

Ni mièvrerie, ni vulgarité, s’il vous plaît. Les nouvelles (deux maximum par auteur) doivent être libres de droits et ne jamais avoir été publiées.

Pas d’envois papier, mais en format Word uniquement, à l’adresse suivante : montypetons.publications@gmail.com

Les tapuscrits devront comporter un titre sans le nom de l’auteur, suivi d’un code de votre choix comportant trois chiffres et deux lettres.

Joignez un second fichier Word dans lequel vous indiquerez votre nom, prénom, nom d’auteur si nécessaire, ainsi que votre adresse postale, numéro de téléphone, mail, titre et code de la nouvelle.

Le comité de lecture n’aura pas accès à vos coordonnées afin de donner un avis en toute sérénité.

Les envois sont à adresser du 15 décembre 2015 au 31 janvier 2016.

La participation au concours est de 15 euros par chèque à l’ordre de Monty-Petons Publications, 18 av de la gare, 37320 Cormery.

Les résultats seront proclamés à Cormery le 13 mars 2016 à 17 h, au logis Boyer, rue des moulins à Cormery 37320.

Illustrateurs : illustrations en noir et blanc uniquement, crayon noir, plume, etc. Les aquarellistes de Cormery Loisirs participeront au titre d’acteurs locaux avec une sélection aux mêmes conditions que les dessins en NB. Chaque dessin (deux au maximum par illustrateur) devra être adressé en format JPG, 300 dpi, nommés et répertoriés comme indiqué au paragraphe précédant.

Les aquarelles (deux au maximum par aquarelliste) devront être réalisées en format égal ou inférieur au A4, afin d’être scannées. Les dessins concurrents pourront être exposés sous leur forme originale lors du printemps des poètes, qu’ils soient ou non sélectionnés, il sera à charge de chacun de les encadrer ou non.

Les envois sont à adresser du 15 décembre 2015 au 31 janvier 2016.

La participation illustrateurs est de 5 euros, par chèque à l’ordre de Monty-Petons Publications.

Les résultats seront proclamés à Cormery le 13 mars 2016 à 17 h, au logis Boyer, rue des moulins à Cormery 37320.

 

Retardataires ou intéressés par le lieu ?

Le 13 mars, même adresse, de 10 h à 16 h, séance d’écriture d’une nouvelle poétique sur le même thème, « Val de l’Indre », panier-repas compris. Inscription nécessaire avant le 15 février 2016. Travail sur votre ordinateur portable souhaité, pour enregistrement sur clé à l’issue de la journée.

Lecture dans la semaine et proclamation du résultat final le 20 mars à 17 h.

Participation auteur, repas et boisson compris : 25 euros, participation illustrateur 15 euros,  payables par chèque à l’ordre de Monty-Petons Publications.

 

Récompenses :

La nouvelle primée au prix GonZib ST Broc recevra 10 exemplaires du livre publié.

L’illustration primée sera en page de couverture et son auteur recevra cinq livres.

Chaque auteur ou illustrateur sélectionné recevra un exemplaire et pourra acquérir des ouvrages à tarif promotionnel inférieur au prix public. Il n’y a pas de droits d’auteur reversés pour cet ouvrage collectif, chacun pouvant revendre ses livres et en conserver la marge.

Monty-Petons Publications garantit la sécurité des textes confiés, et qu’ils ne seront en aucun cas utilisés s’ils ne sont pas retenus. La participation au concours implique l’acceptation du présent règlement et sera confirmée à l’encaissement des chèques. Les décisions du jury sont sans appel.

La remise des livres commandés se fera en main propre pour les sélectionnés locaux, afin d’éviter des frais de port. La date de remise sera précisée ultérieurement. Les primés domiciliés hors du département recevront leurs exemplaires par courrier.

Une participation enfants est en cours d’étude, en collaboration avec l’école Jacques Prévert de Cormery.